Autopsie intellectuelle d'un rushuiste en devenir. [Auteur Inconnu]

Aller en bas

Autopsie intellectuelle d'un rushuiste en devenir. [Auteur Inconnu]

Message  Pale Katraz le Jeu 1 Nov - 18:22

Autopsie intellectuelle d'un rushuiste en devenir


Kre Rushu noss kardd dyskyrpl..


Je suis en geôle depuis bientôt .. Des jours, des siècles, comment pourrai-je le savoir ? Mon esprit dans la tourmente vient à vous, ceux qui me liront ou ceux qui ramasseront les quelques bribes de ce parchemin en lambeaux. Dans une flaque de sang, peut-être même dans ma propre flaque de sang, ou bien dans les laves, ce parchemin terminerait sa vie tel un détenu face à sa mort, face à ses erreurs ou encore devant le regret de n'avoir pu faire de son mieux. Ce parchemin n'aura pas la prétention d'apporter sa pierre à l'édifice ni même d'avoir la raison infuse mais de contribuer à un ensemble par un étalage de points qui lui semblent ... adaptés à l'air du temps. L'histoire tend à occulter les points forts du rushuiste, mettant en avant leurs échecs, il semble donc pertinent de proposer un ouvrage, de qualité ou non à vous d'en décider, qui saura vous prodiguer ce dont un rushuiste doit s'armer.

Depuis la nuit de temps, les plans sombres et rutilants se livrent un combat sans merci. Opposant la cité du vice, Brâkmar, à la cité de lumière, Bonta, tous deux présentent un intérêt de taille pour la survie et la notoriété de leur cité, mais pas uniquement.

Mes recherches m'ont aiguillé vers des éléments inéluctables. Parmi ceux-ci, des récits ou encore des témoignages et des traces écrites que l'histoire et le temps se sont permis de conserver pour en faire un héritage. Leçon de vie, ouverture du cheminement sombre vers la source inébranlable et unique de notre vaste monde, tous les chemins mènent à la Shukrute.

Je tiens à ériger cet ouvrage, en la mémoire de notre Seigneur et de ma défunte dulcinée mais aussi aux nombreux curieux qui ont cherché à s'avancer sur les sombres sentiers du culte rushuiste sans en voir le bout. Afin de vous occulter les quelques erreurs qui pourraient causer votre mort, cet ouvrage sera votre compagnon de route et peut-être même de l'après.


I - Introduction au Seigneur des démons.

L'apprentissage appelle le succès. - Xykrimus

Rushu, ce nom résonne dans tous les esprits. Notre seigneur a toujours été une source d'inspiration mais aussi l'icône traditionnelle de la face obscure du monde des XII. Les préceptes du Rushuisme ont toujours su faire école et susciter la curiosité de bon nombre d'aventurier.
Avec l'avènement d'une nouvelle ère naissante, beaucoup ont cherché à développer un nouveau langage, profane, afin de donner un appel d'air frais à leurs préceptes mais bon nombre de dévôt sait que le tout est basé sur Rushu et sur les enseignements antiques qu'il nous prodigue de sa dense vibration. Tourner votre dialogue dans l'unique but de vous apporter des éloges et d'arborer une panoplie du sombre rushuiste ne fera pas de vous un disciple remarquable : Tout est abnégation, apprentissage et mort de l'être. Respectez ces quelques indications et votre gloire sera posthume, ainsi vous siégerez près du belliqueux malsain tout puissant et votre griffe se posera sur une partie du monde.

Très peu enclin à des rêves de diplomatie et de pédagogie, Rushu préférait semer un embrouillamini là où il pouvait poser sa griffe. Le Seigneur régnait déjà sur son plan, la Shukrute, d'une main de fer ! Mais rapidement, il lui vint à l'esprit des rêves d'opulence bien plus amples et le plan occupé manquait horriblement de denrées à détruire. Ayant eu vent de la nouvelle, les Dieux et Rushu couchèrent un pacte sur parchemin, ce dernier imposait certaines contraintes au Seigneur et à ses Shushu mais, ils purent également en tirer profit : Rushu et ses Shushus seraient enfermés dans leur shukrute pour l'éternité et n'auraient aucun droit de passage dans un autre plan, mais le pacte s'appliquait également au reste du Krosmoz et aucune créature tiers à Rushu ne pourrait pénétrer dans l'antre du Seigneur.

En l'an 12, deux aventuriers avides de puissance et de connaissance -Que celui qui ne l'est pas aille se terrer au cimetière des torturés- croisèrent la route d'un manuel d'une provenance inconnue. Certains racontent que l'invasion des mille shushus seraient inhérente audit sombre grimoire. Aujourd'hui encore, et sûrement même dans les temps à venir, les rushuistes travaillent griffe dans la griffe pour l'appel d'une nouvelle brèche. Une chose est sûre, l'effort sera récompensé tôt ou tard, Brâkmar n'a pas d'heure, le temps est dérisoire à ce que l'ortüs* est un dessein noir.

*Ortüs : Il est amusant de comparer l'ortüs au dessein de Rushu, tous deux se ressemblent tout particulièrement mais l'ortüs est un dessein d'aumôniers, une mise-à-sac des plans occultes du Seigneur.


II - Enseignement primaire

C'est dans les profondeurs de l'être que la voix du tout puissant dévoile son mal-être. - Xolkrus Demorcels

Toutes abattures, sur lesquelles il vous sera permi de faire votre chemin, sont un don du Seigneur. Tendez l'oreille, ouvrez votre griffe et vous recevrez. Les principes sont ô combien simples lorsque l'on ouvre sa conscience à l'Unique.

Si vous vous êtes souvent senti à l'étroit dans ce monde, différent et en mal d'attention, vous êtes alors un rushuiste et vous reconnaissez la raison de votre incarnation ici-bas. Bien que vous ne l'ayez jamais entendu vous l'êtes, le visible est invisible alors que l'invisible est perceptible. Les fumées de l'horizon éveillent vos sens, l'inexorable noirceur de notre ciel aiguise votre vue et la bousole interieure vous guide vers Rushu, l'inexorable Seigneur des démons, le créateur.

Soyez rassurés, votre investissement sera couronné et ne tombera pas dans les profondeurs de l'oubli. Vos antagonistes crouleront sous vos pas. Ouvrez votre griffe à Rushu et votre vie commencera à prendre de son sens instantanément.


III - Introduction aux prières

La voix est un enseignement mais aussi une arme à double-tranchant, regarde où tu mets les pieds si tu ne veux pas trouver la félicité. - Noster-Damous

Cette partie est à mon sens cette petite carte qui vous ouvrira les portes d'un immense trésor dans lequel vous trouverez la clé.

Retrospectivement, alors que les préceptes n'étaient encore que très maigres, les prières n'avaient que peu d'impact sur les dévôts. Au fil du temps, des aumôniers se sont penchés sur le problème et le noeud du problème leur sauta aux yeux : Une prière ne pouvait dégager d'énergie si seulement cette dernière avait été orchestrée par un guide de congrégation confirmé. Peu à peu des congrégations virent la nuit et la tour de Gisgoul fut édifiée.
La tour avait été érigée dans l'unique but de servir le Seigneur depuis ce plan que nous connaissons et depuis lequel vous lisez aujourd'hui cette ébauche. L'endroit fut ensorcelé et un autel de roche se plaquait sur le sol ridé de Gisgoul.


IV - Lam lynkr entars daïrmars yr entars dyskyrpl.

Lam reidüte estras ar lam dyskyrpl, lam dyskyrpl estras ar lam katraz Rushu. - Xarfas

Il y a un point essentiel à retenir dans la prière c'est tout bonnement le lynkr, ou encore le langage de Rushu. Ce lexique a vu le jour en l'an ... Peu importe. Ce sombre alphabet reçu une malediction toute particulière de Rushu en personne, du moins c'est ce qu'on dit. Par le biais de celui-ci, vous serait désormais possible de faire entendre votre voix au Seigneur et à ses Shushus. Le lynkr est une langue sacrée, seul le méritant a le droit d'accès à ce dernier, l'homme qui viendra à briser cette discretion creusera sa tombe et tombera dans l'oubli éternel.
J'étais libre, à cette époque j'ai proposé un bol d'air frais au lexique et j'éditai une version complète du lexique dans bon nombre d'ouvrage destiné à la sombrerie. Dans ceux-ci vous pourrez trouver ce dont vous avez besoin pour vos rituels mais encore sacrifices et prières. Une cérémonie sans lynkr est une cérémonie à bannir.
Aux vues des questions qui m'ont été rapportées par mon impressario, je tâcherai de répondre à vos attentes au possible ci-dessous.

Où le lynkr a-t-il vu le jour ?

Le lynkr, langage des disciples, vit le jour dans les grottes de Sidimote en l'an 13.

Quelle est la particularité du lynkr ? Pourquoi le lynkr et non pas une langue plus conventionnelle ?

Le lynkr a été maudit par le Seigneur des ténèbres, il abrite cette petite étincelle qui fait de vos paroles un enseignement mais aussi un ordre. Vos prières seront lynkr. Ne vous essayez pas à la prière d'une langue profane, une multitude de disciples ont perdu la vie ainsi.

Dans quel ouvrage puis-je m'adonner au lynkr ? Où puis-je trouver ce dernier ?

L'alphabet rushuiste ou encore, rushuboukke, est disponible dans toutes vos congrégations rushuistes. Mais attention à ne pas soustraire cet enseignement à la vue de curieux qui souhaiteraient mettre-à-sac les enseignements dans l'objectif de nuire au rushuisme, dans ce cas vous brûlerez pour votre félonie.

Ceci est l'unique héritage que je lègue aujourd'hui aux rish rushuistes, faites en mauvais usage...

Le bas du parchemin est calciné.
avatar
Pale Katraz

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum