Lettres ouvertes : Bonta et Brâkmar [Magnum Urgal]

Aller en bas

Lettres ouvertes : Bonta et Brâkmar [Magnum Urgal]

Message  Ainex le Mer 16 Nov - 22:29

Mal à tous,

si vous vous êtes penché sur cette lettre dans la bibliothèque du Consulat des Tempêtes Pourpres,
c'est que vous êtes brâkmarien. Sinon, lisez bien et cherchez ce que Bonta pourrait y repondre..
Cette lettre, vous ne pouvez de toute facon pas le comprendre. Si vous avez penché du côté de Bonta,
elle vous sera etrangère et, au mieux, vous fera comprendre que vous avez gâché votre vie et
vous mettrez fin à cette dernière.
Ce n'est evidemment que mon point de vue, et les Tempêtes Pourpres ne sont nullement impliqués là dedans.



Les bontariens... Bonta...
Quand la plupart des gens entendent ce mot, ils pensent au Bien.
Pourquoi? C'est étrange, vous ne trouvez pas?
Bonta, qui a été construite sur les ruines des anciens habitants de la région.
Bonta, dont les dignitaires sont tout autant en quête de pouvoir que ceux de la noble ville des Ténébres.
Les bontariens sont nourris de propagande. Chaque jour, un peu à chaque heure.
Le Bien n'existe pas. Et s'il existe, ce n'est certainement pas à Bonta.
Même les plus convaincu disciple de Bonta évite de se poser ce genre de questions,
sachant très bien que la réponse ne peux pas etre en sa faveur.
Bonta avait de beaux idéaux.
Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Des centaines d'années après sa construction, la plupart des bontariens croient encore
que la mentalité n'a pas évolué, en particulier celle des dignitaires, toujours plus avides de pouvoirs.
Je pense en effet à Danathor, que je soupçonne, peut etre injustement, de vouloir assassiner Amayiro


Quand bien même vous arriviez à expliquer cela à un Bontarien, celui-ci vous répliquera,
la plupart d'entre nous le savons déja par expérience, que Brâkmar ne vaut pas mieux.
Voyez vous ca. On leur ouvre les yeux et ils nous insultent!
Que dit donc Amayiro à ses nouvelles recrues? Qu'ils y trouveront la paix et la Verité, en un
mot, il leur promet quelque chose qu'il ne pourra jamais donner et leur fournit
une petite dose de propagande habituelle... quelle honneteté...

Que dit donc Oto Mustam à ses nouvelles recrues?
La verité. Elle n'est pas toujours bien belle, mais une verité, même atroce, vaut toujours -toujours!- mieux
qu'un mensonge qui fait vivre heureux pendant quelques temps avant que la pauvre nouvelle recrue
ne voit son monde s'écrouler, comprenant par elle même après plusieurs années de doute que le doux mensonge
n'était autre qu'une propagande pour camoufler l'atroce, mais veritable, verité.




Beaucoup diraient alors que Brâkmar ne cause que des souffrances inutiles.
Mais en cause-t-elle réellement plus que Bonta?
Ceux qui nous accusent de cela n'ont pas accès aux dossiers secrets de Brâkmar, et ne peuvent pas plus juger
de cela que nous ne pouvons juger Bonta sur ce point ci.
Cela dit, les souffrances que nous causons, à qui les causons nous?
Aux bontariens. Et à tous ceux qui nous empêchent d'étendre le pouvoir de notre belle ville.
Ce n'est donc que de la légitime défense.
Ou devrions nous nous laisser envahir de tous cotés? Je vous le demande.



Ceci n'est qu'un ouvrage de plus pour avancer dans l'éternel débat.
Je ne m'attend pas à ce que tous les bontariens qui lisent mes mots quittent celle qu'on appelle
injustement la "cité blanche".
Je sais très bien que l'Aurore Blanche censurera bien vite ce livre.
Mais que les Brâkmariens qui le lisent ne doutent plus.
Et si vous doutez encore, je peux vous rassurer: vous remarquerez que l'Aurore Blanche ne possède
que trop peu de livres qui puissent me contredire, et qu'aucun n'apparaîtra sous peu.
Mes arguments sont incontestables.
Brâkmar est incontestable.
Et c'est ce qui la fera vivre éternellement.






Mauvaise journée,
Magnum Urgal.



[HRP] Source [/HRP]
avatar
Ainex
Fondateur

Messages : 196
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://clubgousset.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres ouvertes : Bonta et Brâkmar [Magnum Urgal]

Message  Ainex le Mer 16 Nov - 22:30

Mal à tous,

vous me connaissez peut être, ou peut être pas. Sachez tout de même que mon nom est Magnum.
Rares sont les brâkmariens ne sachant pas lire, nous avons toujours privilégier l'éducation de tous.
Nos maîtres ne manquent pas, vous l'aurez remarqué, ce n'est pas comme dans la cité soit disant "Blanche"
où certains ignorent jusqu'aux noms de leurs dignitaires et leur passé-une honte sans pareille!
Aussi, je présume que vous savez tous lire.
La plupart d'entre vous savent aussi que Brâkmar est noble, mais cette lettre est adressée
aux rares qui doutent. Et quand quelqu'un dans notre cité doute, c'est toute notre unité qui en est insultée.
Dénoncez sans aucune pitié quelconque ceux qui tendent trop à rejoindre Bonta, si vous ne voulez
pas que l'équilibre de notre cité soit anéanti et que Brâkmar finisse aussi bas que Bonta.





Car comment oser douter quand tout à Brâkmar est merveilleux?
Tous, nous tous autant que nous sommes, nous sommes libres.
La seule règle qui existe ici, c'est de ne pas mettre des bâtons dans les roues de notre
belle. Bien mieux que toutes les règles et lois bontariennes inutiles servant à préserver ce que Bonta
a déja perdue il y a bien longtemp...



Mais en plus de la liberté dont nous jouissons tous, ceux qui désirent partir en quête de gloire
et de fortune sont servis.
Nous ne sommes pas comme les mercenaires qui doivent attendre qu'un client arrive pour les louer une
misérable somme. Nous pouvons envoyer nos troupes où nous voulons, conquérir à la gloire de Brâkmar
ce qu'ils veulent, comme ils veulent, gagnant en peu de temps toutes les gloires qui peuvent être
gagnées, et les mérites qui vont avec.
Certains naïfs diront que nous pouvons tous mourrir au combat, et que l'engagement à la milice de Brâkmar
est obligatoire. Que de sottises...
Pour ceux qui ne disposent pas d'une puissance acceptable ou qui tremblent de peur dans leur coins -honte à eux!-
nous acceptons aussi une petite élite dans nos bureaux, s'occuper de la politique de Brâkmar la Sombre.
Nous ne sommes pas des bontariens qui ne laissent pas le choix à leurs recrues.
Et si nous obligeons parfois des recrues à s'engager dans la milice, c'est pour leur rendre service,
car nous savons qu'ils vaincront.


Evidemment, les bontariens aiment à nous torturer la conscience.
Nous sommes mauvais... peut etre... si le mal consiste à être libre, qui ne rêverait pas d'enfer?
Et songez à tous les bontariens qui vous attaquent... ne sont ils pas plus mauvais que vous, à
s'en prendre à tout ce qui bouge pour leur 'justice'?
Certains diront que le mal consiste à être cruel et sadique.
Oui, nous sommes cruels et sadiques.
Mais nous vivons dans un monde de pure violence! Si encore notre monde était paisible, mais non!
C'est tuer ou être tuer. Le mal, tous baignent dedans.
Il y a ceux qui s'en rendent compte, et ceux qui se prennent pour meilleurs que les autres.

La puissance, le désir, la gloire, la fortune, une belle vie.
Voila tout ce qui compte pour nous.
Alors ne nous entravons pas de chaînes comme "certains".


Vivez, partez en quête de gloire, entrez dans la légende!
Rejoignez nous, et faites de votre vie une vie meilleure!



[HRP] Source [/HRP]
avatar
Ainex
Fondateur

Messages : 196
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://clubgousset.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres ouvertes : Bonta et Brâkmar [Magnum Urgal]

Message  Ainex le Mer 16 Nov - 22:31

Mal à tous,

Il y a de ca des siècles, Brâkmar et la cité "blanche" ont été créé.
Aujourd'hui, il est toujours possible de les rejoindre.
Combattre pour ses opinions. Pour sa vision du monde. Pour un futur libre.
Il y a quelques temps, j'ai attaqué les utopies de Bonta par une lettre ouverte similaire à celle-ci.
Je n'ai pas obtenu d'élément de réponses des adeptes de la Blanche.
Qui sait si les larves bontariennes ont décidés de reprendre leur vie en main ou non...
Mais là n'est pas la question. Aujourd'hui, je m'attaque à la neutralité.
Je me doute que les selenytes trouveront bien vite une parade à mes propos, une propagande
aussi bien organisée ne se laissera pas détruire en quelques lignes.



Car comment être véritablement neutre? C'est une belle idée de n'encourager ni l'une des cités, ni l'autre.
Mais c'est de l'ordre de l'utopie.
Rien que penser, c'est encourager l'une ou l'autre.
Car qui n'a pas déja pesé le mal et le bien?
Qui n'a pas déja, ne serait-ce qu'en pensée, donné un élément de réponse à l'éternel débat opposant les deux grandes?
Les selenytes se disent neutre.
Mais est-il possible de trouver l'équilibre parfait?
Que chacun de nos actes soit juste, sans pencher trop vers un mal profitable à Brâkmar?

Pour éviter que les nouvelles recrues des selenytes se posent ce genre de questions, les hauts gradés
ont évidemment eu recours à une bonne technique de propagande.
Une théorie folle et incorrecte.
Il existerait une neutralité morale et une neutralité dans les actes...
Et croyez le ou non, certaines des larves selenytes sont persuadées que c'est la verité!
Comme si ce que l'on pense n'influait pas nos actes...
Tous le monde pense, même les disciples de Iop (si si! Ils pensent moins, ils pensent mal, mais ils pensent!).
Et à partir du moment où on pense, nos actes ne sont plus totalement neutres, mais sont
influencés par notre pensée, non?

Donc un "véritable" selenyte, soit ne penserait pas (ce qui ne m'étonnerait pas beaucoup, soit dit en passant),
soit aurait trouvé un moyen intelligent d'agir sans réfléchir...
Impossible, évidemment, surtout pour un selenyte!

Mais alors, me direz vous, qu'est ce qui empêche les selenytes de rejoindre Brâkmar ou Bonta?
Eh bien oui, vous avez raison. Rien, en somme. Puisque leur façon de penser est fausse, ils devraient
logiquement adopter une autre croyance.
Mais non...
La réponse se trouve dans cette phrase:
"je ne me bat que pour moi, et pour mon clan".
Sans le clan, les mercenaires perdraient kamas, gloire et puissance.
La seule chose qui les retient, c'est le désir de pouvoir.
Ils semblent ignorer que Brâkmar leur apportera mille fois plus que ce qu'ils ont déja,
une fois les échellons gravis.
Selenytes qui lisez cette lettre, faites vous votre propre jugement et tachez d'oublier ce
que de vils manipulateurs vous ont dit.



[HRP] Source [/HRP]
avatar
Ainex
Fondateur

Messages : 196
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://clubgousset.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres ouvertes : Bonta et Brâkmar [Magnum Urgal]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum